Mellow Yellow à la conquête de l’Iran, du Qatar et de l’Arabie saoudite

FashionNetwork Premium, le 20/04/2017
Mellow Yellow aborde l’export avec appétit. La marque de chaussures et accessoires du groupe Eram, qui se lance dans le prêt-àporter à compter de l’automne-hiver prochain, envisage désormais son déploiement à l’international comme une priorité. Alors que son parc français totalise maintenant près de 50 adresses à l’enseigne, la griffe a signé ces derniers mois plusieurs accords de master franchise au Moyen-Orient et en Asie de l’Est.

Un contrat a récemment été signé avec l’entité IRetailCo, appartenant à Amidt Group (minerai, industrie, chimie), déjà partenaire de Devred et du groupe Okaïdi, afin de cibler le marché iranien. Un partenaire qui affirme dans un communiqué qu’il va investir 13 millions de dollars pour assurer le déploiement de la marque française. Pour l’instant, huit ouvertures de boutiques sont programmées en Iran : les deux premières unités, d’une surface d’environ 80 mètres carrés, seront inaugurées fin mai à Téhéran. L’une prend place sur l’artère phare de la capitale, rue Valiasr, l’autre s’installe au sein du centre commercial Bamland.

Mellow Yellow, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 25 millions d’euros en 2016, a débuté sa campagne à l’export en décembre dernier, par l’ouverture d’un magasin à Djeddah, en Arabie saoudite. Une adresse ouverte sur place par un partenaire saoudien, qui implantera cet été un point de vente à Riyad. Epaulée par un autre master franchisé au Qatar, la marque créée en 2003 ouvrira sa première boutique à Doha le mois prochain. Dans tous ces points de vente, Mellow Yellow ne distribuera que ses collections de chaussures et d’accessoires.

« L’export s’impose comme un vrai relais de croissance pour la marque », analyse sa directrice générale, Magali Blanc. « Nous commençons à être très bien installés en France et notre positionnement n’est pas d’aller vers les petites villes. Il n’y aura pas plus que 65 boutiques dans l’Hexagone. Nous sommes maintenant vraiment structurés, en interne, pour attaquer l’international », expose la dirigeante, qui négocie actuellement avec de potentiels partenaires pour aborder la Corée du Sud et la Chine. En 2019-2020, c’est la pénétration de pays européens qui est envisagée.

En attendant de signer d’autres accords hors de ses frontières, la marque au style enjoué et souvent rétro va étoffer son réseau français en installant une boutique à Angers en mai, puis à Deauville en juin prochain.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s