PARIS – The 2nd Iranian Consumer Summit 2017 – 21st – 22nd September 2017

The 2nd Iranian Consumer Summit 2017

21st – 22nd September 2017 | Mercure Paris Porte de Versailles | Paris

New Sparta Events

Topics of discussion include:

  • Market Entry Strategies for different types of companies
  • Operational guidelines: Fiscal policy, business and labour laws
  • Understanding Iranian consumers and how to tailor marketing and advertising campaigns
  • Promotion of consumer goods and importation rules
  • Effective positioning of a store in the retail property market
  • The future of US-Iran trade relationships

More confirmed speakers: 

  • Hans Roux, Retail property expert and French Foreign Trade Advisor, Development Manager, Maf Pars Retail Co (Hyperstar)
  • Cagdas Kardes, Head of Sales Middle East and North Africa, HARIBO
  • Nazanin Sammaknejad, CEO, Ruban
  • Ali Shekofti, Interim CEO, Shekofa Group
  • Mohsen Tovakol, President and CEO, Avinance
  • Lucy Haine, Territory Controller Asia Pacific, International Division, Debenhams
  • Elika Eftekhari, Director of Trade Compliance, United States-Iran Chamber of Commerce
  • Hadi Baghaei, Head of HR Department, Samsung Electronics
  • Sharam Safari, Partner, Afridi & Angell
  • Mehdi Mirzaei, Courtly Director and CFO, Nokia Iran
  • Nigel Coulthard, President, Cercle Iran-Economie
  • Leyla Haghi, Head of Marketing Department, Pars Hayat
  • Aseyeh Hatami, Founder and Managing Director, Iran Talent

I hope to see you in Paris!

contact – Lada Belaychuk ladabell@gmail.com

 

Mellow Yellow va ouvrir deux boutiques à Téhéran, en Iran, en juin 2017

Mellow Yellow développe des master franchises au Moyen-Orient
Thème : Développement – Création de filiales, établissements, franchises (export)
Déjà présente au Qatar, Mellow Yellow développe des master franchises au Moyen-Orient et va ouvrir deux boutiques à Téhéran, en Iran, en juin 2017. L’enseigne a signé un contrat en Arabie Saoudite à partir de décembre 2017 et vise également les Emirats Arabes Unis.

Information en provenance de : Le Journal du Textile, parue le 06/06/2017

SRDB – Ouverture d’un bureau en Iran

SRDB – Ouverture d’un bureau en Iran
Thème : Développement – Création de filiales, établissements, franchises (export)
SRDB annonce l’ouverture d’un bureau en Iran, à Téhéran, dans le but de se développer dans le pays.
Information en provenance de : La Lettre de l’Expansion, parue le 22/05/2017

 

SRDB http://www.srdb-lawfirm.com/fr/

Spécialisé dans le droit Commercial et des Affaires, les Contrats, le Droit de la Concurrence, les Fusions-Acquisitions, le Droit des Sociétés, le Droit Maritime et des Assurances, le Contentieux commercial, l’Arbitrage et le Lobbying, le cabinet SRDB gère tous vos projets et litiges nationaux et internationaux grâce à l’expérience de ses membres dans le conseil de grandes sociétés internationales.

Mellow Yellow à la conquête de l’Iran, du Qatar et de l’Arabie saoudite

FashionNetwork Premium, le 20/04/2017
Mellow Yellow aborde l’export avec appétit. La marque de chaussures et accessoires du groupe Eram, qui se lance dans le prêt-àporter à compter de l’automne-hiver prochain, envisage désormais son déploiement à l’international comme une priorité. Alors que son parc français totalise maintenant près de 50 adresses à l’enseigne, la griffe a signé ces derniers mois plusieurs accords de master franchise au Moyen-Orient et en Asie de l’Est.

Un contrat a récemment été signé avec l’entité IRetailCo, appartenant à Amidt Group (minerai, industrie, chimie), déjà partenaire de Devred et du groupe Okaïdi, afin de cibler le marché iranien. Un partenaire qui affirme dans un communiqué qu’il va investir 13 millions de dollars pour assurer le déploiement de la marque française. Pour l’instant, huit ouvertures de boutiques sont programmées en Iran : les deux premières unités, d’une surface d’environ 80 mètres carrés, seront inaugurées fin mai à Téhéran. L’une prend place sur l’artère phare de la capitale, rue Valiasr, l’autre s’installe au sein du centre commercial Bamland.

Mellow Yellow, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 25 millions d’euros en 2016, a débuté sa campagne à l’export en décembre dernier, par l’ouverture d’un magasin à Djeddah, en Arabie saoudite. Une adresse ouverte sur place par un partenaire saoudien, qui implantera cet été un point de vente à Riyad. Epaulée par un autre master franchisé au Qatar, la marque créée en 2003 ouvrira sa première boutique à Doha le mois prochain. Dans tous ces points de vente, Mellow Yellow ne distribuera que ses collections de chaussures et d’accessoires.

« L’export s’impose comme un vrai relais de croissance pour la marque », analyse sa directrice générale, Magali Blanc. « Nous commençons à être très bien installés en France et notre positionnement n’est pas d’aller vers les petites villes. Il n’y aura pas plus que 65 boutiques dans l’Hexagone. Nous sommes maintenant vraiment structurés, en interne, pour attaquer l’international », expose la dirigeante, qui négocie actuellement avec de potentiels partenaires pour aborder la Corée du Sud et la Chine. En 2019-2020, c’est la pénétration de pays européens qui est envisagée.

En attendant de signer d’autres accords hors de ses frontières, la marque au style enjoué et souvent rétro va étoffer son réseau français en installant une boutique à Angers en mai, puis à Deauville en juin prochain.

 

SNCF

Comment la SNCF vend ses gares à l’étranger
Le Monde, le 08/04/2017
Thème : Développement
Comment la SNCF vend ses gares à l’étranger

Gares & Connexions, une filiale du groupe public, promeut des projets de stations, notamment en Chine et au Moyen-Orient

Dubaï – Le design, c’est bien, mais combien ça va me rapporter? » Tout de blanc vêtu, keffieh et gandoura à la mode émiratie, Amin Zarouni toise avec bonhomie les cinq Français qui lui présentent un projet de nouvel immeuble. M. Zarouni est un personnage incontournable pour la délégation de Gares & Connexions, filiale de la SNCF, qui s’est déplacée lundi 3 avril au grand complet à Dubaï, patron compris.

Massif, la soixantaine passée, M. Zarouni appartient à l’une de ces grandes familles qui dominent la scène immobilière de l’émirat. Mais il est surtout « sponsor » de l’entreprise française, ce qui signifie qu’il touche 4 % sur toutes les opérations menées par Gares & Connexions à Dubaï. En contrepartie, il est censé apporter des affaires aux « Frenchies » grâce à ses réseaux et son entregent.

C’est une donnée méconnue : notre SNCF hexagonale affiche des ambitions à l’international. Fait encore moins connu : sa filiale Gares & Connexions, chargée de la gestion des gares, vend des projets de stations dans le monde entier. L’activité est encore modeste. Elle génère 20 millions d’euros par l’intermédiaire d’Arep, un cabinet d’architecture et de projets urbains. Une paille comparée au chiffre d’affaires de Gares & Connexions, qui a atteint 1,2 milliard en 2016. Mais la croissance est prometteuse et la profitabilité de ces opérations à l’étranger bat des records dans une filiale qui affiche déjà – avec 16 % – l’une des meilleures rentabilités du groupe ferroviaire.

Pour le moment, l’activité hors de France se concentre sur la Chine et le Moyen-Orient. En Asie, Gares & Connexions a ouvert deux bureaux, à Pékin et à Shanghaï. La société y a déjà engrangé quelques jolis contrats dans un pays qui développe à marche forcée ses infrastructures de trains et de métros. Les Français ont ainsi remporté la rénovation des gares monumentales des villes de Wuhan et de Qingdao, au design très français – si romantique, ajoutent les Chinois.

Réunion stratégique

Au Moyen-Orient, l’activité se concentre au Qatar, en Iran (les gares de Téhéran, Qom et Machhad vont être rénovées par Gares & Connexions), en Arabie saoudite (un chantier majeur va commencer à Djedda) et, bien sûr, dans les deux principaux émirats que sont Abou Dhabi et Dubaï. L’un des grands succès pour Gares & Connexions est justement d’avoir remporté le marché de la conception des nouvelles stations de métro et de la gare principale de la future exposition universelle Dubaï 2020.

Troisième axe de développement pour le concepteur de gares : l’Inde. « Le retard pris dans la rénovation est colossal. Rien n’a été changé ou presque depuis que les Anglais sont partis. Mais ce marché est compliqué », explique Patrick Ropert, PDG de Gares & Connexions, qui s’est porté candidat à la création d’une gare et d’un ensemble immobilier à Delhi.

Retour à Dubaï. Si M. Ropert est du voyage, ce n’est pas seulement pour saluer M. Zarouni, ni même pour tester les confortables canapés blancs du stand que Gares & Connexions a installés au Salon des affaires publiques dubaïotes, qui se tenait du 2 au 4 avril. Le déplacement du patron se justifie par une rencontre au sommet.

Un entretien est programmé avec Mattar Al Tayer, le dirigeant de RTA, grand manitou de l’autorité organisatrice des transports à Dubaï. L’homme est membre de l’une des familles dirigeantes du pays, qui compte parmi les 50 premières fortunes des pays du Golfe. La réunion est stratégique, son objectif étant de positionner l’entreprise française dans les futurs projets du décideur.

Lors de la rencontre, M. Ropert et ses équipes sont chargés d’étudier le réaménagement d’une station de métro, qui fait la jonction entre les deux lignes qui desservent Dubaï. Aussitôt l’entretien terminé, tout le staff de Gares & Connexions prend la direction de ladite station. L’idée n’étant pas seulement de refaire une gare et ses abords, mais de concevoir le projet urbain qui l’accompagne.

« C’est l’un des aspects nouveaux de notre métier. Nous l’appelons le Transit Oriented Developpement, que l’on peut traduire par développement généré par les lieux de transit, détaille M. Ropert. Notre expérience dans la maîtrise et l’orientation des flux nous donne un avantage de taille. » Que construire autour de la gare? Où placer les boutiques? Quelle proportion de logements, d’espaces verts ou de services publics respecter afin de construire un espace urbain vivable et économiquement dynamique? Gares & Connexions sait répondre à ces questions, en évaluant les retombées.

Gigantesque marché

Pour ce faire, M. Ropert a largement renouvelé ses équipes dans la région, n’hésitant pas à recruter des pointures, comme Fritznathan Bruce, le nouveau directeur commercial. Ce Franco-Suisse a été débauché d’Aéroports de Paris Moyen-Orient, où il faisait partie des équipes qui ont gagné le gigantesque marché du nouvel aéroport géant de Dubaï.

Si Gares & Connexion doit d’abord compter sur ses propres forces, l’entreprise bénéficie aussi du soutien des organismes d’aide à l’exportation française publics et parapublics. Les canapés du stand du Salon de Dubaï ont vu, en quelques jours, passer des représentants de Business France, de l’ambassade de France et du French Business Council. Agnès Lopez Cruz, directrice à Dubaï de cette association liée aux chambres de commerce, se démène pour « vendre » le made in France.

« Mais il faut savoir que, désormais, les Emiratis cherchent avant tout des financeurs » , constate Mme Lopez Cruz. En raison de la ruineuse guerre au Yémen, même dans les monarchies pétrolières, l’argent public destiné aux infrastructures devient une denrée rare. Un défi de plus pour les ambitions internationales de la SNCF.

Éric Béziat

 

Mecaplast-Key Plastics

Résultat de recherche d'images pour "Mecaplast-Key Plastics logo"

Résultat de recherche d'images pour "Mecaplast-Key Plastics logo"

Mecaplast-Key Plastics vient de conclure une joint-venture avec l’iranien Riseco. Au bord de la faillite dans les années 2000, le groupe franco-monégasque est depuis devenu un leader mondial des équipements automobiles grâce à une stratégie offensive de croissance externe.

http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/comment-cette-pme-francaise-est-devenue-un-leader-mondial-de-l-auto-1109071.html